monsieur blackjack


9 février 2010

Le comptage des cartes: quelques systèmes

Category: Comptage des cartes – corinne – 8:12

Le premier système de comptage des cartes au blackjack a été développé par le professeur Edward Thorp en 1962, se basant sur les principes du mathématicien Roger Baldwin. Celui-ci a fait une découverte très importante: il a déterminé que la carte qui avait la plus grande influence sur le sabot était le 5. Lorsque le sabot a peu de cartes 5, le joueur a un plus grand avantage. Logiquement, selon la plus simple stratégie, la clé du comptage des cartes consisterait à suivre et à calculer combien de 5 il y a dans le sabot. Ce sont les fondements du système « Comptage des 5″ de Thorp, qui a été plus tard amélioré pour inclure les 10 et redéfini comme le système « Comptage des 10″.

Depuis, plusieurs systèmes de comptage des cartes ont été développés. Généralement, la différence entre les avantages offerts par les divers systèmes de comptage est si peu significative, que les joueurs choisissent un certain système en fonction de son accessibilité.

L’un des plus intéressants systèmes de comptage est celui connu comme High/Low Point Count ou Plus Minus Point Count. Ce système a la double qualité d’être efficace et facile à apprendre. La prémisse se trouvant derrière ce système est que le joueur gagne un avantage lorsque le sabot a peu de cartes 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8. Par contre, le joueur est en désavantage lorsque le sabot a peu de 9, 10 et As. La situation idéale est de pouvoir calculer quand le sabot est riche en 9, 10 et As. Dans ce cas, on peut parier plus sans hésiter.

Les systèmes de comptage efficaces sont nombreux. Deux autres systèmes de premier rang sont la version avancée du Plus Minus Point Count et le Hi-Opt I. Le premier est similaire au système High/Low. La différence est qu’il attribue des valeurs fractionnelles à certaines cartes. Le système Hi-Opt I est considéré comme l’un des plus puissants systèmes de comptage de tous les temps.