monsieur blackjack


2 avril 2009

Le professionnel Dave Stann raconte ses débuts au blackjack

Category: Joueurs célèbres – corinne – 12:35

Dave Stann, mieux connu pour la plupart d’entre nous comme « Hollywood » Dave, a été tout d’abord proclamé « le gars méchant du blackjack » au cours des Séries Mondiales de Blackjack de 2004, un surnom qu’il a gardé jusqu’à présent. Mais, avant devenir un professionnel du blackjack, il avait d’autres plans. Né à Cleveland, Ohio, il a obtenu à l’Université de Kent un diplôme en Théâtre. L’interview que nous rendrons dans les lignes suivantes se propose de faire la lumière sur une erreur qu’on fait quand on pense que Dave Stann et « Hollywood » Dave sont le même personnage.

R.: À quel moment de votre vie avez-vous décidé que vous vouliez faire une carrière d’acteur?

Dave: L’art a été ma passion depuis toujours. C’est ce que j’ai toujours voulu faire. Tout le monde m’a toujours dit d’avoir un plan, mais je savais exactement ce que je voulais. Je pense que beaucoup de gens ne savent pas ce qu’ils veulent faire dans la vie, et ils font « quelque chose » parce qu’ils sentent qu’ils « doivent » le faire. Toute ma vie, j’ai eu l’impression que j’ai été béni avec une étonnante clairvoyance sur la voie que je suis et j’ai toujours cru que si je veux vraiment quelque chose, alors je vais le réaliser. Je n’ai jamais eu un plan de réserve.

R: Quand avez-vous commencé à jouer au blackjack?

Dave: Au collège, j’avais un camarade de chambre qui l’adorait. Il serait allé à Detroit et aurait perdu tout son argent pour sa passion. C’est lui qui m’a appris qu’il y avait une « stratégie de base », qui utilisée correctement, pourrait le mener à battre le croupier et il m’a parlé du « comptage des cartes » qui pourrait incliner la balance dans son faveur et non pas dans la faveur du casino. Il ne savait pas exactement ce dont il parlait, mais j’avais assez de travailler dans des restaurants et j’ai acheté « Kenny Uston on Blackjack » et ensuite, « Professional Blackjack » de Stanford Wong, qui m’ont fait penser que je pourrais, en fait, être en mesure de gagner quelque argent du jeu. De plus, cela avait l’air amusant, de « battre l’homme », de prendre des riches et donner à moi, le pauvre. J’ai essayé avec mon bankroll de trois cent dollars, jouant aux tables à petite monnaie, et j’ai eu des résultats dès le début, qui m’ont encouragé à en savoir plus.

R: Quand avez-vous commencé à jouer dans des tournois de blackjack?

Dave: J’ai joué aux jeux d’argent pendant deux ou trois ans avant de jouer dans mon premier tournoi. J’allais beaucoup à Las Vegas à cette époque-là, et je suis tombé à un tournoi à Silverton. Il y avait un buy-in de vingt dollars, et après quelques essais, me voilà à un tournoi de blackjack! Je pense que c’était au début de 2002, quand j’ai commencé à jouer dans des tournois. Je n’avais aucune formation préalable, je n’avais non plus lu le livre de Wong, « Casino Tournament Strategy », mais l’idée de stratégie dans un tournoi m’attirait pour de vrai. Je me suis proposé de parier peu dans la première moitié de la partie et de changer de stratégie vers la fin.

Puis j’ai trouvé le livre de Wong, et il m’a vraiment ouvert les yeux sur la diversité des possibilités dans un tournoi de blackjack. J’ai joué à quelques dizaines de tournois, la plupart des événements à petite mise où j’ai remporté quelques gains et j’ai participé à quelques tables finales, mais j’ai pas eu vraiment de gros gains. Je ne l’ai pas prix au sérieux comme je le fais aujourd’hui. Maintenant, je considère davantage les tournois de blackjack comme une source viable de revenus. Mon revenu à l’époque provenait notamment du comptage des cartes et les tournois étaient quelque chose de supplémentaire. Ce n’est qu’aux Séries MOndiales de Blackjack de 2004 que j’ai joué et j’ai eu de véritables gains. Après cet événement j’ai commencé à regarder des tournois de blackjack de plus en plus comme une source principale de revenus.

R: Qui est-ce que vous a effectivement découvert pour les World Series of Blackjack?

Dave: Eh bien, Hollywood est un endroit circulaire, et le directeur de casting pour la première Série, Kim Holtzman, faisait le casting pour un bon nombre d’émissions. Trois ans plus tôt, j’avais gagné environ $ 10,000 à un tel show appelé «Friend or Foe ». Kim était le directeur de casting pour l’un de ces spectacles, et quand on présentait les candidats, on ne voulait pas dire que tous ces gens n’étaient que des acteurs affamés, on voulait leur faire une description de travail « normal ». Donc, j’ai écrit « joueur de blackjack professionnel, parce que c’était la seule chose que je faisais à l’époque. Le père de Kim était vraiment un génie du blackjack, donc, nous avons eu une longue discussion au sujet. Quand les Séries Mondiales de Blackjack ont commencé sur GSN, Kim s’est souvenu de moi et m’a appelé pour une audition pour le WSOB. Je me suis alors présenté à une rencontre de dix minutes avec le Kevin Belinkoff, mais nous avons continué la discussion pendant une heure et demie. Le reste, c’est de l’histoire. Si je n’avais pas participé à ces shows quelques années auparavant, je ne serais pas arrivé à à WSOB.

R: Résumez votre expérience de la première Série Mondiale de Blackjack:

Dave: Pour moi, c’est simple. Nous étions à la table finale et nous étions arrivés à un combat entre moi et MIT Mike Aponte, pour la première et la deuxième place. Mike a essayé de me tendre une piège, mais j’étais préparé pour ce mouvement. J’avais besoin de gagner ma main pour devenir champion du monde, mais le croupier, qui a montré un quinze étant le favori pour un bust, a fini par tirer un trois et m’a vaincu. Il était environ deux ou trois heures du matin quand nous avons terminé.

Cela a été une expérience super. Rien de pareil n’avait été fait dans le passé. Il y a eu un formidable rassemblement de joueurs de blackjack vraiment intelligents, passionnés, motivés et professionnels. L’esprit de l’événement entier a été merveilleux. C’était presque comme un rite de passage. Rich Cronin, président de GSN, est venu à nous féliciter. « vous savez Rich, je suis acteur, et tout ce week-end il y a eu une audition pour héberger l’un des vos émissions sur GSN ». Il a dit: « Ah, oui, c’est une chose à laquelle nous pouvons jeter un coup d’oeil à l’avenir ». Un mois plus tard, je recevais un téléphone de GSN. Ils voulaient faire un spectacle sur le blackjack « Blackjack Celebrity » et m’ont dit que Rich Cronin pensait que je ferais bien le dealer qui harcèle les célébrités. Alors j’ai fini en tant que co-hôte et dealer à « Celebrity Blackjack », pendant deux saisons.