monsieur blackjack


3 mars 2009

Les tournois de blackjack « d’élimination »

Category: Joueurs célèbres,Tournois – corinne – 14:42

Quand les réalisateurs de programmes télévisés ont trouvé la recette parfaite pour apporter le poker sur les écrans des téléspectateurs, la popularité du jeu a tout simplement explosé. Plus tard, on a essayé la même chose avec le blackjack, mais les résultats ont été décourageants et l’action, ennuyante…jusqu’à ce Russ Hamilton fît un nouvel essai.

Russ Hamilton est l’un des noms célèbres du poker et du blackjack. Il est l’inventeur d’un nouveau format pour les tournois de blackjack: le tournoi de blackjack d’élimination, une formule qui a été développée dans le cadre des séries Ultimate Blackjack Tour, qui ont débuté en 2006. Mais, avant de détailler la théorie qui est à la base du tournoi d’élimination, nous allons nous arrêter un peu sur l’histoire personnelle de son créateur:

Russ Hamilton  et la passion pour le jeu

Dès l’âge de cinq ans, Russ Hamilton a poursuivi les jeux d’argent. Initié aux jeux par son père, il en gagnait son argent dès l’école secondaire. Mais l’idée de se dédier totalement aux jeux lui est venue plus tard, comme une révélation. Lorsqu’il fréquentait le collège pour obtenir un diplôme en ingénierie électrique, une conversation avec un professeur l’a déterminé se rendre compte qu’il faisait plus d’argent aux cartes que tout ce qu’il pourrait jamais gagner en pratiquant son métier. L’abandon de ses études a coincidé avec le début de sa carrière de joueur professionnel. A l‘âge de 36 ans, après avoir « conquis » le Detroit, il a migré vers la « terre promise » des joueurs, le Las Vegas, envisageant une retraite anticipée, pour s’occuper de ses propres affaires.

En revanche, il a rejoint une équipe de blackjack, dont Stanford Wong, Anthony Curtis, Blair Rodman, Fred David et d’autres professionnels. Aux côtés de ceux-ci, il a voyagé partout dans le monde, mais quand les joueurs comme lui ont commencé à être bannis des tournois, il est retourné au poker. En 1994, Russ Hamilton est devenu le champion de WSOP. Il s’est fait également connu en jouant dans de nombreux tournois de poker télévisés, qui, depuis que les téléspectateurs peuvent voir les cartes des joueurs, ont définitivement gagné l’attention du grand public. Le bluff, les paris all-in et l’élimination, ces éléments et d’autres pareils sont les grands attraits des tournois de poker télévisés. Eh bien, Hamilton a eu l’idée d' »injecter » l’ingrédient magique dans les tournois de blackjack. Et il a réussi, avec « le tournoi de blackjack d’élimination », qui a été lancé avec Ultimate Blackjack Tour.

Le tournoi de blackjack d’élimination

Quels sont, donc, les caractéristiques de ces tournois particuliers? Aux tournois d’élimination, les joueurs ont n bankroll de 25,000$ en jetons. Chaque table a 6-7 joueurs; la mise minimale est de 1000 $ et la mise maximale est de 25000$. On joue tout au plus 30 mains, et le premier ou les deux premiers joueurs qui ont le plus de jetons à la fin de la partie avancent à la partie prochaine, pour jouer contre d’autres gagnants pareils. Le grand changement vient des « mains d’élimination »: 8, 16 et 25. Le joueur avec la plus petite pile sur chacune de ces mains d’élimination, quitte la partie, sans qu’on tienne compte des jetons qu’il a gagnés.

Un autre élément de nouveauté est le pari secret qui peut être utilisé par les joueurs à n’importe quel moment de la partie et qui fonctionne comme un bluff excellent. Quand un joueur veut cacher combien il veut miser sur sa main, il peut inscrire le montant de sa mise sur une carte qui est mise dans la place de paris et qui n’est révélée qu’après ce que tous les joueurs et le croupier complètent leurs mains. Puisqu’ils n’ont qu’une seule occasion de placer ce pari secret, les joueurs ont à choisir le meilleur moment pour l’utiliser ( il est préférable de le faire en fin de partie). Quand un joueur décide de faire un pari secret, il peut aussi cacher ses intentions et la situation de sa main. Voilà, donc, le bluff qui ranime le jeu!

Le troisième changement majeur qui a été faite aux tournois d’élimination télévisés a été de révéler aux téléspectateurs la carte cachée du croupier. Ce ne sont qu’eux qui la voient, les joueurs ne peuvent pas le faire.

Ce n’est pas tout. Aux tournois de blackjack d’élimination, toutes les cartes du double down sont distribuées face cachée et ne sont révélées qu’après ce que tous les joueurs ont joué leurs mains. Cela rend le jeu plus intéressant encore.

Le reste des règles de jeu sont les mêmes: on utilise six paquets, le croupier doit atteindre le 17 souple ( soft 17), les joueurs peuvent doubler sur deux cartes etc. De même, comme aux tournois traditionnels, l’ordre des paris est maintenue.