monsieur blackjack


28 février 2008

Stratégies du Blackjack, dans un collège américain

Category: Non classé – corinne – 9:20

Au collège Fort Lewis de Colorado, un professeur expériementé enseigne aux étudiants les stratégies du Blackjack. C’est, en effet, un cours qu’on peut qualifier d’inhabituel et le plus intéressant c’est que les disciples se hâtent réellement de participer. Le cours nommé officiellement Stratégies de Base et Avancées de Blackjack fait partie du programme de formation continue du collège.

L’enseignant de la classe s’appelle Jack Hunt. Il s’est proposé pour but non nécessairement d’offrir aux étudiants des recettes pour gagner une partie de blackjack, mais plutôt de les diriger vers la voie d’aiguiser leurs habiletés de voir, juger et agir en prenant la décision correcte en connaissance de cause. Le cours ne garantit à personne la victoire, et il ne présage pas non plus la défaite à ceux qui ne suivent pas une certaine recette. Il envisage simplement que les étudiants sachent valoriser leurs chances.

« Pourquoi allez-vous jouer au blackjack?« , a demandé le professeur. « Si vous répondez: pour gagner de l’argent », c’est pas la bonne réponse. Si vous faites ce que je vous dirai de faire ce soir, la banque n’aura aucun avantage. Vous allez gagner et ne pas perdre », a continué le maître. Les dernières années, Jack Hunt a tenu des cours traitant le sujet des jeux d’argent. Plus précisément, ses cours suivaient le côté commercial de la question. Au fil des années, il en a écrit beaucoup d’articles autour du sujet, dévoilant ses pensées et offrant des conseils aux intéressés.

«J’ai vu beaucoup de bêtise là. C’est l’une des raisons pour lesquelles je voulais enseigner ce cours. Je veux demander aux gens:« Pourquoi jetez-vous votre argent?», a déclaré M. Hunt.

Et, en effet, ses cours sont assez fréquentés. Il y a plus de 300 étudiants par semestre qui suivent la classe de Jack Hunt, un nombre bien loin de la quantité d’étudiants qui ont pris la première classe quand elle a commencé il y a quelques années. Selon les déclarations du professeur, les joueurs au blackjack sont portés à ne pas tenir compte des lois mathématiques. Il estime que 85% des joueurs n’ont pas la moindre idée sur les probabilités, tandis qu’entre 5 et 10% en connaissent un bout et seulement 5 % comprennent les avantages et la logique du jeu. A ceux qui n’ont pas l’occasion de l’entendre pendant ses classes, Hunt laisse échapper quelques conseils précieux: « Ne laissez jamais le banquier ou le voisin compter vos cartes. Ne vous départez pas des règles et ne suivez pas les pressentiments. Et n’oubliez pas de donner un pourboire à la serveuse!« 

Le Blackjack

Category: Non classé – corinne – 7:59

Le blacjkack est à présent l’un des plus populaires jeu de cartes du monde. Sa popularité est due non seulement à son caractère divertissant, mais plutôt à la possibilité du joueur d’équilibrer la chance par ses habiletés. Le Blackjack est connu aussi, en français, sous le nom de Vingt-et-Un, un titre qui s’explique simplement par le but même du jeu. 21 est le numéro autour duquel on fait le jeu: la main gagnante sera celle qui se rapproche le plus du 21, à condition qu’on ne le dépasse pas; une main qui dépasse ce chiffre quitte la partie où on dit qu’elle elle crève (bust). Du fait de ces but et contre-but du Blackjack, le jeu est aussi une preuve de mémoire et de rapidité, car on dot avoir la capacité de suivre les numéros de toutes les cartes qui sont jouées jusqu’à la dernière main. Incitant, non?

La valeur des cartes ne pose pas de problèmes. Elle est établie comme suit: les cartes de 2 à 10 prennent leur valeur nominale; les figures ont, chacune d’entre elles, 10 points, tandis que l’As compte 1 ou 11. La valeur habituelle de celui-ci est 11, mais dans le cas où cette valeur mènerait le joueur à « sauter » où à « crever« , on le considère comme un 1. Une main dans laquelle la valeur de l’As est considérée 11, est nommée soft hand, parce qu’elle ne pourra pas faire crever le joueur s’il tire une autre carte.

Au Blackjack, chaque joueur se bat indépendamment contre la banque. C‘est pourquoi il est possible que le banquier soit vaincu par certains joueurs, mais il peut battre les autres dans la même partie. Dans le cas où le banquier et le jouer ont la même valeur, aucun ne sort gagnant. Le déroulement est aussi simple que ça. Chaque joueur reçoit au début une carte face visible et le croupier tire aussi pour lui une carte face visible. Après, il tire la deuxième carte face visble pour les joueurs et une carte face cachée pour lui. Les joueurs peuvent recevoir après autant de cartes qu’ils souhaitent, en courant le risque de dépasser le chiffre-seuil. Lorsque tous les joueurs sont servis, le croupier passe à l’étape suivante: il dévoile sa carte cachée; s’il n’atteint pas 17, il il tire une autre carte, sinon il s’arrête. S’il fait plus de 21, tous les autres joueurs qui sont restés dans la partie gagnent. Il arrive des fois qu’un joueur ait deux cartes de la même valeur. Dans ce cas-là, il peut faire deux jeux séparés, en doublant la première mise. Il a, de cette façon, la chance de remporter un gain double à condition que la somme de ses points, avec ses deux jeux, dépasse celle du banquier.

Quelle est la meilleure stratégie au blackjackj? C’est aussi très simple: le comptage des cartes. Il faut simplement suivre les cartes qui ont été déjà jouées, pour savoir ce qu’il reste dans le sabot. Il pourra utiliser, ensuite, ces informations à son profit pour continuer de miser ou pour améliorer sa stratégie pour des mains spécifiques.

13 février 2008

Bonjour tout le monde !

Category: Non classé – admin – 17:17

Bienvenue dans WordPress. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou effacez-le, puis lancez-vous !